Dernières nouvelles

Le sachesllesdés

Après avoir entendu toutes ces histoires dramatiques et bouleversantes de tous ces aînés abandonnés à leur sort, assoiffés, déshydratés et macérant dans leurs excréments, cela nous amène à penser que tous ces établissements sont des centres de « torture pour vieux ». Bien sûr, les milieux où on n’a dénombré aucun cas de la Covid-19, de décès, d’abandons et d’absence des soins de base n’ont pas fait les manchettes.

Meurtrière la Covid?

Entendons-nous bien, loin de moi l’idée de minimiser les effroyables dégâts humains provoqués par cette pandémie. C’est une incommensurable tragédie qui fauche surtout nos ainés, ces personnes qui nous ont mis au monde, qui ont bâti le pays et qui sont nos bibliothèques vivantes.

Néanmoins on oublie trop souvent que d’autres affections, notamment le cancer et les maladies cardiaques déciment annuellement une partie importante de la population. 

Klaxon (ou criard)

Je ne savais pas quel nom mettre, donc j’ai fais des recherches. D’abord le mot klaxon n’est pas français mais bien anglais. Une vieille publicité de Delco-Rémy, fabriquant de pièces autos, annonce l’arrivée des klaxons Horn. Au Canada français, le mot criard est alors considéré comme synonyme.

La Maison des Ainés: un autre pas de franchi

« Ça va aller vite! »   Marc Bergeron

Accompagné de la conseillère Aline Bégin et de la directrice générale par intérim Véronique Hince, monsieur Bergeron a mentionné qu’il reste trois étapes à franchir soit l’acquisition du terrain, la localisation (aqueduc, égouts, tests d’eau et de sol) ainsi que les plans définitifs.