Dernières nouvelles

Sorcière? Non. Sauvage? Oui!

Les autochtones disaient ''Oui! Les plantes comestibles apportées par les blancs! Bien sûr! Nous les connaissons!'' Quand ils sont arrivés d'Europe, sans le savoir les Européens ont contribué à la prolifération de ces plantes dont les semences s'étaient accrochées aux bottes, aux vêtements, etc. Elles ont donc proliféré en abondance, si bien que nous avons tendance à les qualifier de mauvaises herbes... sauvages dans leur habitat naturel.

L'aventure de la discothèque Isaza Bar Latin

De nouveaux restaurants et des bars que je fréquentais : Les lilas et la Cuisse de V'lours. La propriétaire Nathalie Boivin-Cocque, une vrai « bleuet » du Saguenay Lac St-Jean y préparait les meilleures salades maisons du nom de Chicoutimi, Alma et Roberval. Je lui ai confié mon intérêt d'ouvrir aussi un restaurant, ce qu'elle me déconseilla. Cependant, elle me mit en relation avec des amis qui désiraient se départir d'un bar sur l'Avenue du Parc.

Une centenaire à Palmarolle

Native de St-Joseph de Kamouraska, Bernadette est arrivée à Palmarolle en 1935 à l’âge de 11 ans. Elle et son mari ont possédé l’Épicerie Aubin de 1968 à 1987, qui fut vendue à Paul Lapointe et Luc Aubin.

Madame Bernadette a encore de très bonnes facultés cognitives, vit seule dans sa maison et possède encore, jusqu’à aujourd’hui le 25 précise-t-elle, son permis de conduire. Cependant elle a avoué sourire en coin ne pas le renouveler cette année…

Assemblée générale annuelle du Comité de développement de Palmarolle

Le conseil d’administration fera le résumé des projets effectués pour l’année 2023, ainsi que les projets prévus pour 2024.

Votre présence sera appréciée pour nous aider à poursuivre notre travail de développement au sein de la municipalité.

Pierre Vachon

Président du Conseil d’administration